Fête internationale des travailleuses et des travailleurs

Contre les politiques d’austérité : Contre-attaquons !

5 mai 2014

C’est sur le thème Contre les mesures d’austérité, contre-attaquons qu’est célébrée cette année la Fête internationale des travailleuses et des travailleurs
Partager
Région
  • Abitibi-Témiscamingue–Nord-du-Québec
Source
Conseil central de l'Abitibi-Témiscamingue–Nord-du-Québec (CCATNQ–CSN)

C’est sur le thème Contre les mesures d’austérité, contre-attaquons qu’est célébrée cette année la Fête internationale des travailleuses et des travailleurs. En ce sens, le Réseau vigilance de l’Abitibi-Témiscamingue dénonce le discours politique actuel, qui évoque sans cesse la privatisation, les compressions budgétaires et les hausses de tarifs, et invite toute la population à lutter pour la préservation des services publics et contre toutes les politiques d’austérité en cours et à venir.

Des représentantes et des représentants de la société civile et des différents groupes sociaux, dont une délégation de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ) qui mène une campagne contre l’austérité depuis maintenant un an, se sont réunies pour l’occasion à Rouyn-Noranda afin d’envoyer un message clair aux différents paliers de gouvernement : nous n’accepterons aucun recul social.

En fait, les conséquences néfastes des politiques d’austérité se font ressentir directement sur la population. «Année après année, nos gouvernements imposent toujours aux mêmes de se serrer la ceinture, sous prétexte que la caisse est vide. L’austérité budgétaire s’attaque aux conditions de vie de la classe moyenne et des plus précaires ce qui ne fait qu’accentuer les inégalités sociales», s’indigne monsieur Laporte.

« Pour réussir à imposer des mesures d’austérité, les gouvernements limitent les droits démocratiques des citoyennes et des citoyens avec une panoplie de lois antisyndicales. La Fêtes des travailleuses et des travailleurs est un moment pour rappeler que nous revendiquons le droit au travail décent, à des revenus décents, bref le droit à la dignité humaine», a rappelé Donald Rheault président du conseil central Abitibi-Témiscamingue Nord du Québec-CSN.

«Les gouvernements nous disent qu’ils n’ont pas le choix. Pourtant, l’austérité budgétaire n’est pas une fatalité, c’est un choix idéologique » conclut Justin Arcand de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ). Chaque année depuis 1972, des milliers de Québécoises et de Québécois descendent dans les rues afin de souligner la Fête internationale des travailleuses et des travailleurs. C’est le moment de célébrer la contribution de ceux et de celles qui produisent la véritable richesse de notre société et de rêver d’un monde plus juste.

← Précédent Pas de sage-femme, faites-vous entendre ! 5 mai 2014
Suivant → Tous amis de Radio-Canada demande l'appui de Hubert T. Lacroix 5 mai 2014

URL de ce document :

http://centralecsn.wpdev0.koumbit.net/actualites/contre-les-politiques-dausterite-contre-attaquons/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 325 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.