Salaire minimum

La CSN dénonce la hausse austère

11 décembre 2014

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) a dénoncé la hausse de 0,20 $ l'heure du salaire minimum annoncée par le ministre du Travail Sam Hamad, ce matin. « Cette hausse est à l'image des mesures présentées par le gouvernement de Philippe Couillard depuis la rentrée parlementaire à Québec : austère », a commenté le président de la CSN, Jacques Létourneau.
Partager
Source
Confédération des syndicats nationaux (CSN)
Pour information
Louis-Serge Houle
directeur du Service des communications de la CSN
514 792-0795
twitter.com/LSHoule

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) a dénoncé la hausse de 0,20 $ l’heure du salaire minimum annoncée par le ministre du Travail Sam Hamad, ce matin. « Cette hausse est à l’image des mesures présentées par le gouvernement de Philippe Couillard depuis la rentrée parlementaire à Québec : austère », a commenté le président de la CSN, Jacques Létourneau.

Avec cette maigre augmentation, le salaire minimum au Québec passera de 10,35 à 10,55 $ l’heure le 1er mai 2015, Journée internationale des travailleuses et des travailleurs. « Le salaire minimum continue d’être à un niveau trop bas pour permettre à ceux et à celles qui le reçoivent de vivre adéquatement, a poursuivi Jacques Létourneau. Et cette hausse ne leur procure qu’une très faible augmentation de leur pouvoir d’achat. »

La CSN rappelle que ce sont surtout des jeunes et des femmes qui sont payés au salaire minimum. Même en travaillant à temps complet, ces salarié-es continueront de voir leur revenu sous le seuil de faible revenu établi par Statistique Canada. « En sabrant dans la santé, les services sociaux et l’éducation, avec ses mesures d’austérité, le gouvernement Couillard privatisera des services et imposera des tarifs qui étrangleront une partie importante de la population qui n’aura plus accès à des services indispensables, a mentionné le président de la CSN. En outre, il est clair que la ponction de 300 millions $ aux municipalités entraînera des hausses de loyers, alors que le sous-financement des organismes communautaires, qui offrent leurs services en particulier aux personnes les plus vulnérables, menace leur existence. Cette hausse du salaire minimum est définitivement insuffisante. »

← Précédent La SAQ doit rassurer ses employé-es de Québec 11 décembre 2014
Suivant → Le syndicat tient à rectifier le tir concernant de l'information erronée et désuète relative à ses demandes 12 décembre 2014

URL de ce document :

http://centralecsn.wpdev0.koumbit.net/actualites/la-csn-denonce-la-hausse-austere/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 325 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.