AccueilCampagnes / Répondre au beau-frère / C’est pour les vieux

Les syndicats, c’est pour les vieux

Le syndicat n’est pas qu’une affaire de vieux. Il est là pour protéger les membres, jeunes et moins jeunes, contre l’arbitraire des patrons. Dans nombre d’organisations, ceux qui sont les plus susceptibles de perdre leur emploi sont les jeunes, considérés comme une main d’oeuvre jetable. Le syndicat est là pour les défendre. Le processus démocratique de la CSN fait d’ailleurs en sorte que toute façon de faire peut être remise en question et que les revendications de chacun, y compris celles qui tiennent à coeur les jeunes, peuvent y être défendues. Il suffit de se préoccuper des enjeux traités au sein de son syndicat. Et n’est-ce pas stimulant de se donner comme défi de renouveler la façon de faire du syndicalisme ? C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles on trouve des comités de jeunes et de condition féminine partout dans les organisations affiliées à la CSN. Il est primordial de créer des espaces où les jeunes et les femmes peuvent prendre la parole et exprimer leurs besoins.

Quelques statistiques provenant de l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) viennent par ailleurs déconstruire l’idée selon laquelle les baby-boomers sont surreprésentés chez les travailleurs syndiqués. En fait, les 25-44 ans se trouvent en première place parmi les travailleurs syndiqués avec 46,1 %, suivis des 45-54 ans avec 7,1 % et des 55 ans et plus, avec 16,9 %. Le nombre de jeunes syndiqués de 15-24 ans a, pour sa part, augmenté de 9,3 % tandis que le nombre de jeunes non-syndiqués compris dans la même tranche d’âge a subi une baisse de 0,8 %. On peut donc en déduire que les jeunes ont davantage accès aux emplois syndiqués qu’aux emplois non syndiqués.

N’hésitez pas à faire appel à la CSN pour vous syndiquer. 

Toutes les communications demeureront sous le sceau de la confidentialité.

1-800-947-6177 (sans frais et toujours confidentiel)
sesyndiquer@centralecsn.wpdev0.koumbit.net